Au GAEC Les Clochettes, Valentin Rieu, Gilles Valliorgue et Hugo Rieu produisent des fromages de chèvre bio et d’autres produits de la ferme, comme de la farine, des lentilles vertes du Puy-en-Velay et de l’huile de colza. On peut se les procurer directement sur place, au marché du samedi matin au Puy-en-Velay ou encore les déguster dans plusieurs bonnes tables de la région.

Un mot sur l’histoire du Gaec des Clochettes :

Valentin Rieu : Il a été créé en 1992 par Gilles Valliorgue et Jean-Marc Carlet. Je les ait rejoint en 2012 en stage parrainage, après une visite effectuée lorsque j’étais en BTS ACSE agricole. A l’époque, mon oncle faisait du fromage de pays à Chaspuzac, mais je ne voulais pas travailler seul là-bas, c’est pour cela que j’ai décidé de m’installer ici.

Un mot sur votre cheptel ?

Valentin Rieu : Nous avons 120 chèvres laitières, entre 30 et 40 chevrètes, et 4 boucs. Nous sommes en agriculture bio.

Hugo Rieu : On travaille en séchage en grange, ce qui permet de leur offrir une ration sèche toute l’année. On les nourrit également avec des céréales produites au sein de l’exploitation. L’alimentation est constituée d’épeautre, de blé, et de tourteau de colza, et d’aliments destinés aux chèvres. On utilise des huiles essentielles au niveau des soins, on fait appel à l’homéopathie. On fait beaucoup de curatif, et de préventif. On leur fait des cures d’oligo-éléments pour qu’elles soient en pleine forme !

Quels types de fromages produisez-vous ?

Valentin Rieu : On fait du fromage lactique. Du frais, du demi-frais, et du sec. On fabrique également du caillé doux dans des petits pots. On propose de la briquette rectangulaire, de la tome, du nectar qui ressemble à la fabrication du Saint-Nectaire. Il y a aussi un fromage avec des herbes du maquis Corse avec du thym, du romarin, et du basilic, notamment.

Quels autres produits proposez-vous ?

Valentin Rieu : Des lentilles vertes du Puy-en-Velay, de l’huile alimentaire de Colza, et de la farine. On a entre 30 et 35 hectares de céréales sur une surface d’environ 75 hectares. On en garde une partie pour faire du grand épeautre, du petit épeautre, et du blé, qui nous servent à fabriquer de la farine.

Quelle est votre clientèle ?

Valentin Rieu : On se dirige vers une clientèle plus jeune. Il y a pas mal de personnes de 30 ou 40 ans qui aiment bien se tourner vers les producteurs locaux qui font du bio. Il y a bien sûr des personnes plus âgées !

Comment se procurer vos produits ?

Valentin Rieu : Au marché du Puy-en-Velay, le samedi matin, mais également ici à la ferme. On peut également les trouver dans les Biocoop du Puy-en-Velay, et à la boucherie bio Au Palais des viandes, par exemple. Enfin, on peut les déguster au restaurant Vidal, à Saint-Julien-Chapteuil, au restaurant l’Emotion et chez Caulet-Flori, au Puy-en-Velay.

Des projets ?

Valentin Rieu : Dans l’immédiat cela va consister à trouver un remplaçant à Gilles qui se rapproche de la retraite. On a actuellement une apprentie qui s’appelle Amélie. C’est quelque chose qu’il faut bien sûr anticiper. D’un autre côté, on aimerait développer ce que l’on propose au niveau de la farine, car on ne fait pas beaucoup de pubs à ce sujet.

Pratique :
GAEC Les Clochettes
Jean-Marc CARLET
Le Verdier
43270 Céaux-d’Allègre
Tél : 04 71 00 20 85