David Baggs, le chef cuisinier du restaurant bistronomique « Le Jardin des délices » à Craponne/Arzon a plusieurs cordes à son arc. Depuis 8 ans, en effet, il fabrique sa propre bière à la brasserie de l’Arzon, du côté de Sembadel. Il en propose aujourd’hui 12 différentes, conçues avec des produits de qualité provenant essentiellement de la région.

 

Brasserie de l'Arzon

Qu’est-ce qui vous a donné envie de créer de la bière ?

David Baggs : C’était une activité annexe à la restauration au départ, car on ne trouvait pas la bière que l’on voulait pour le restaurant. On a commencé à brasser en toute petite quantité, et au fur à mesure, la demande a été de plus en plus grande, et pas simplement au niveau du restaurant ! Aujourd’hui, c’est une activité à part entière.

Quelles sont ses particularités ?

On essaye tout d’abord d’utiliser autant de produits locaux possible. On arrive à trouver du houblon au niveau local, du côté d’Arlanc, dans le Puy-de-Dôme. On se fournit en seigle au niveau régional, et de l’orge également, car ici c’est difficile d’en cultiver à 1.200 mètres d’altitude.

Vous proposez plusieurs gammes de bières ?

Oui ! Nous avons une gamme standard et traditionnelle avec une blonde, une brune, et et une rousse avec un taux d’alcool de 4/5° qui plait beaucoup en été, mais nous proposons également des bières plus modernes. Nous avons 12 bières différentes. Il y a celles que l’on propose de façon éphémère, comme par exemple la Porter que l’on peut comparer à la Guinness. C’est une bière un peu plus ancienne et complexe, à base de myrtilles, et que l’on propose chaque hiver. On propose également une IPA de style américain, un Porter brassée avec du miel de notre voisin apiculteur Vincent Gobet, une blonde anglaise Golden Ale avec un taux d’alcool de 6°, ainsi qu’une blanche reconnue et qui passe un peu partout. On a enfin une autre gamme de bières craft, qui sont très houblonnées et troubles, mais pas très amères. Nous allons sortir cet hiver une gamme de trois IPA différentes, de style new anglaise, avec trois variétés différentes de houblon.

Brasserie de l'Arzon

Qu’est-ce que cela représente au niveau de la production ?

Cela représente environ 40.000 litres de bières par an. C’est ce que produit une brasserie artisanale respectable !

Où peut-on se les procurer ?

On peut la consommer au restaurant, mais aussi un peu partout dans les bars et les cavistes comme la cave Molière. Les bières sont distribuées en Haute-Loire et dans la Loire par l’entreprise Souchon. On peut les déguster en pression ou en bouteilles.

Pratique :
Brasserie de l’Arzon
David Baggs
2 Av petit, Av du Pt Quina
43500 Craponne-sur-Arzon
Tél : 06 75 29 17 34